Accueil Portraits de femmes Jenna Tournay – Gena Jewelry

Jenna Tournay – Gena Jewelry

par Hélène

Gena Jewelry est la marque de joaillerie créée par Jenna Tournay. Une marque de joaillerie de luxe à prix accessible qui représente la femme et toute sa beauté. La qualité des bijoux aux finitions uniques et originales a permis à Gena Jewelry de connaitre un succès fulgurant depuis sa création en 2020.

Jenna Tournay nous fait également découvrir sa nouvelle collection de bijoux fins et tendances, qu’elle a créée avec Marine Lorphelin pour leur 2eme collaboration.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Jenna Tournay, je suis la fondatrice de la marque de joaillerie Gena Jewelry, que j’ai créée en janvier 2020.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours ?

J’ai fait l’école Esmod, car je souhaitais travailler dans le luxe et le prêt-à-porter. Je me suis rapidement rendu compte qu’il me manquait quelque chose pour m’épanouir, il s’agissait du savoir-faire.

Bijoux Gena Jewelry

On le retrouve dans la haute couture, mais pas forcément dans les enseignes de luxe, fashion et premium. J’ai préféré me diriger vers un métier plus artisanal, l’horlogerie et la joaillerie. Par la suite, j’ai intégré l’école EIML pour y faire un master en communication, spécialisation joaillerie et horlogerie.

J’ai pu effectuer mes stages dans des services de communication, notamment dans l’agence Hoda Roche Communication, mais aussi dans la joaillerie Messika. Je me suis découvert une véritable passion pour la joaillerie. Travailler avec Valérie Messika a été une très grande opportunité pour moi. J’avais une grande liberté pour la création et pouvoir y apporter une force de proposition m’a permis de réaliser une belle évolution de la communauté sur les réseaux sociaux.

Se retrouver à mon âge, propulsé dans une maison de joaillerie aussi renommée, a été une expérience extraordinaire. J’ai besoin de créer, besoin de m’exprimer et Valérie Messika m’en a donné l’opportunité !

Comment vous êtes-vous lancée dans l’entrepreneuriat ?

Après mon alternance chez Messika, j’ai été free-lance pour plusieurs marques, puis j’ai décidé de lancer ma propre marque grâce à mon expérience acquise au cours de mes années précédentes. 

J’ai souhaité créer ma marque dans mon cœur de métier, la joaillerie. Et j’ai donc créé ma marque de joaillerie Gena Jewelry, en janvier 2010.

Parlez-nous de votre entreprise 

Bijoux Gena Jewelry et Marine Lorphelin

Je suis vraiment très heureuse de la croissance de Gena Jewelry durant cette première année. Au début, je me suis demandée comment me démarquer dans ce secteur déjà concurrentiel. Mais j’ai tout de suite été soutenu par mon entourage, notamment mes amies influenceuses et blogueuses. Leur soutien m’a permis de pouvoir développer rapidement ma marque sur les réseaux sociaux et faire découvrir Gena Jewelry à un grand nombre de personnes.

J’ai d’ailleurs collaboré avec Marine Lorphelin, qui est une ancienne Miss France et médecin aujourd’hui. Ma collaboration avec Marine Lorphelin a permis à ma marque de prendre un bel essor.

Créer ma marque de joaillerie Gena Jewelry en plein covid a été une période un peu stressante. Mais ma collaboration avec Marine m’a permis de moins appréhender cet événement qui était très important pour moi. On a notamment décidé de reverser 2 € par commande à la fondation des hôpitaux de Paris, ce geste me tenait vraiment à cœur.

D’ailleurs, je collabore de nouveau avec Marine Lorphelin, pour une nouvelle collection qui sort ce mois-ci !

Parlez-nous de la création des bijoux Gena Jewelry

Je dessine 80 % des collections de ma marque de bijoux Gena Jewelry. Je collabore avec des créateurs pour 20 % des collections, avec lesquels je personnalise les créations pour y apporter ma touche.

Lorsque je crée, j’aime beaucoup m’inspirer de mes voyages, mais actuellement ce n’est pas possible. Je trouve l’inspiration à travers la musique, je me laisse porter par mon instinct, je pense à une forme, à un collier… Je dessine un croquis et je laisse petit à petit cette idée grandir. 

Bijoux Gena Jewelry et Marine Lorphelin

Mes bijoux sont fabriqués avec de l’or 925/1000 et du zirconium. Ce sont des produits qui sont très résistants, ils sont dorés à l’or fin et ultra résistants à l’eau. Le zirconium est une pierre peu valorisée, mais qui a pourtant de nombreuses vertus.

Je sors 10 collections de bijoux par an. Une collection est toujours composée d’une paire de boucles d’oreilles, d’un collier, d’un bracelet et d’une bague. J’ai voulu une marque accessible en créant de belles créations pour un meilleur rapport qualité prix. Je tenais vraiment à cette notion d’intemporalité, un bijou peu cher, mais de qualité. Je prône ce luxe accessible où on peut acheter de la qualité avec un prix accessible. 

Dans ma collection Three Sides, que j’ai moi-même dessinée, il s’agit d’une collection 3 côtés, les 3 facettes de la femme où j’ai aimé mélanger les genres, comme la taille poire, la taille émeraude et la taille brillant. 

Je souhaite au maximum intégrer la taille poire à toutes mes collections, c’est ma forme de pierre préférée. En joaillerie, c’est la pierre qui a le plus de facettes et qui fait ressortir le plus l’éclat d’une pierre. Représenter toutes les facettes des femmes est pour moi très important.

Je trouve qu’en tant que femme, on est trop catégorisé et sectorisé maintenant. On est souvent soit mère, soit entrepreneure et c’est quelque chose que je refuse. Il n’y a pas un seul type de femmes, on peut être toutes ces facettes à la fois.

Comment équilibrez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?

Aujourd’hui, ma vie professionnelle prend le pas sur ma vie personnelle. Mais j’ai la chance que mon conjoint le comprenne, car il est directeur d’un groupe horloger et il est également très occupé professionnellement. 

Bijoux Gena Jewelry

Il est vrai que je viens d’avoir 30 ans, et que je commence à me poser des questions sur mon organisation afin d’avoir plus de temps pour une vie de famille, avec des enfants. 

Aujourd’hui, je suis épaulée par une freelance avec qui je travaille toute la semaine. Au mois de septembre, j’accueille une personne en alternance au sein de Gena Jewelry. J’essaie de bien m’entourer pour trouver un meilleur équilibre entre ma vie professionnelle et personnelle. 

Trouvez-vous qu’il soit difficile d’être cheffe d’entreprise aujourd’hui ?

Je trouve cela très difficile effectivement. J’ai la chance d’être bien entouré. Mon père est avocat dans le droit du travail et il m’est d’un grand soutien par ses conseils juridiques.

Bijoux Gena Jewelry

Mon conjoint m’accompagne également au niveau business plan et finance. Il dirige 5 marques d’horlogerie actuellement, et son expérience m’est d’une grande aide.

Sans de réelles notions en management, en entrepreneuriat et en juridique, être cheffe d’entreprise peut être compliqué, notamment en étant une femme. Savoir se positionner auprès des banques et être prise au sérieux peut être difficile.

Je suis de nature plutôt gentille et bienveillante. Mais se lancer dans l’entrepreneuriat vous fait vite réaliser qu’il faut faire preuve de beaucoup d’aplomb dans un milieu concurrentiel où il y a beaucoup d’hommes. Je me suis découvert cette personnalité !

Auriez-vous des conseils pour une femme qui souhaite ouvrir son entreprise ?

Je pense qu’il est nécessaire de faire preuve d’abnégation et surtout de ne rien lâcher.

Bijoux Gena Jewelry

Si notre envie de création est bien présente et que l’on a de réelles convictions au fond de soi, alors il faut se faire confiance et se lancer.

Au début, j’avais tendance à écouter tous les conseils autour de moi, mais cela ne m’aidait pas forcément. Il faut apprendre à s’écouter davantage.

Sinon, il y aura toujours des gens pour vous déstabiliser. Pas forcément par jalousie, ce peut être par bienveillance également, se lancer dans l’entrepreneuriat demande beaucoup de force et courage, et certaines personnes peuvent se sentir effrayées par ces difficultés… Mais au-delà de cela, le bonheur de voir son projet se réaliser, ça n’a pas de prix !

Quelles sont les choses qui vous passionnent dans la vie ?

Je suis passionnée de musique, notamment le piano que j’ai pratiqué durant 7 ans. La musique me transporte, me transcende, je suis quelqu’un de très sensible. La musique m’est nécessaire, surtout lors des périodes de création.

Le sport me passionne également, il m’est nécessaire dans mon quotidien. Il me permet de relâcher la pression, je me défoule et j’évacue le surplus. J’en fais régulièrement, notamment depuis ces 2 dernières années.

Nhésitez pas à decouvrir le site de Jenna Tournay – Gena Jewelry

Découvrez également l’ensemble des portraits de femmes d’Entrepreneuriat au féminin.

0 commentaire
0

Related Posts

Laissez un commentaire