Accueil Portraits de femmes Hélène Marteau – Créatrice de la marque de cosmètique bio Oélhi

Hélène Marteau – Créatrice de la marque de cosmètique bio Oélhi

par Hélène

Entrepreneure engagée par le bio environnement et les cosmétiques, Hélène Marteau est à la fois une femme inspirante et bienveillante à l’écoute du monde qui l’entoure. Hélène dirige depuis 2 ans la marque de cosmétique Oélhi avec son amie d’enfance Lise. Leur société Oélhi valorise des produits issus de l’Agriculture biologique. Elles produisent leurs cosmétiques de façon artisanale dans le respect des matières premières. Je vous laisse découvrir son environnement.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Hélène Marteau, j’ai 4 enfants. J’ai ouvert mon entreprise Oélhi en 2019 avec mon amie d’enfance Lise. On a fait le choix de créer notre marque Oélhi, car le beau- père de mon amie avait une entreprise de cosmétiques bio dans les années 80. Il était pionnier en utilisant des huiles végétales dans les cosmétiques. Je pense que cet environnement, ces odeurs, cette histoire nous ont menés tout simplement à créer notre marque de cosmétique Oélhi.

Au-delà de l’envie de se lancer, créer une entreprise demande beaucoup d’investissement pour y arriver. Tout n’est pas simple dans les cosmétiques bio. L’administratif pour obtenir les certifications BIO COSMOS ORGANIC peut vous donner envie de tout abandonner, car c’est un long processus et les délais sont longs. Mais on croyait réellement en notre projet et on s’est donné les moyens pour qu’il prenne vie

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours de formation ?

Je suis allée à la fac, mais je me suis vite rendu compte que je n’y étais pas dans mon élément. Je me suis dirigée vers une formation en technologies de l’information et de la communication. Par la suite, je suis arrivée dans le milieu de l’informatique, car il y avait beaucoup de demandes. J’ai été formé au fur et à mesure suivant les postes sur lesquels j’évoluai, pour arriver à être chef de projet.

En quoi consiste votre activité de cheffe d’entreprise des cosmètiques Oélhi? Pourquoi l’avoir choisie ?

Je m’occupe principalement de la partie administrative de l’entreprise, la comptabilité, la communication, la gestion du site internet, etc. Les papiers, ce n’est pas toujours ce qui est le plus plaisant à faire, surtout en travaillant à la maison avec 4 enfants ! Mais aujourd’hui, je suis heureuse d’être entrepreneure et d’avoir cette liberté qui me manquait tant.

Ce que j’aime en tant que cheffe d’entreprise, c’est pouvoir amener notre marque vers une démarche écologique à laquelle on croit. Notre vison de créer une ligne de cosmétique avec des huiles essentielles 100 % naturelles et certifiées bio nous ressemble car cette démarche écologique nous l’avons dans notre vie de tous les jours. Pour nous, c’était une évidence. D’ailleurs la qualité des huiles que l’on utilise en est la preuve.

Sérum Oélhi à base d'huiles essentielles 100 % naturelles et certifiées bio

Tout comme le choix d’utiliser des bouteilles en verre et du papier recyclé pour préserver l’environnement. Notre marque, elle nous ressemble tout simplement.

Comment vous êtes-vous lancée dans l’entrepreneuriat ?

Je crois que le milieu salarial ne me correspondait plus. Au-delà de me dire que j’avais un CDI, un poste de chef de projet, une sécurité financière, je ne retrouvais plus ce plaisir d’exercer mon travail. Pendant longtemps je ne me suis pas trop posé de questions car j’ai eu une éducation où on te disait plutôt tu as un boulot, tu le gardes pourquoi faire autre chose ! On ne se demandait pas « est-ce que je suis heureuse de faire ce travail ».

Mais j’ai eu la chance de travailler avec des personnes plus jeunes qui avaient une vision différente de la mienne. Pour eux, bien au contraire le bien-être au travail est primordial ! Leur vision de la vie m’a fait prendre conscience de ce que je voulais réellement faire de la mienne. Il fallait que je prenne confiance en moi, en mes capacités. Que mes envies et mes projets d’entrepreneuriat étaient réalisables si je le souhaitais !

C’est à partir de ce moment-là que nous avons eu l’idée avec mon amie Lise de lancer notre entreprise de cosmétiques Bio.

Comment équilibrez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?

Ah ça… Pas toujours facile avec 4 enfants, on est vite dépassé je l’avoue ! En travaillant à la maison, on imagine toujours que j’ai le temps pour tout, que ce soient les devoirs ou autres… même quand papa est disponible ! Donc je dirai que l’équilibre entre pro et perso n’est pas toujours facile en travaillant de chez soi.

En tant que femme, trouvez-vous qu’il est plus difficile d’être cheffe d’entreprise ?

En tant que cheffe d’entreprise, tu dois te battre 2 fois plus pour faire entendre tes choix, ta légitimité. Tu dois toujours justifier tes décisions alors que l’on ne le demande pas pour un homme. Négocier des prix, des produits peut être plus difficile en tant que femme malheureusement. Certes il y a de l’amélioration, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir.

Selon vous quels sont les avantages et les inconvénients de l’entrepreneuriat aujourd’hui ?

Sérum Oélhi pour le visage à base d'huiles essentielles 100 % naturelles et certifiées bio

Pour moi l’avantage de l’entrepreneuriat c’est surtout la liberté que je recherchais. Pouvoir gérer mon emploi du temps, avoir du temps pour mes enfants, la liberté de la création, m’organiser comme je le souhaitais… C’est l’idéal pour moi.

L’inconvénient de l’entrepreneuriat, c’est que tu te retrouves finalement seule à tout gérer et être responsable de tout. Tout se que fait, tout se que tu publies, tout ce que tu vends, l’image de ta boite… et ce n’est pas toujours évident, ça peut être aussi le côté stressant de l’entrepreneuriat.

Quels sont vos secrets pour mieux vous organiser ?

Pour l’organisation, j’adore faire des listes pour les taches que je dois faire. J’utilise principalement Excel en faisant des tableaux et Meistertask. C’est une méthode qui me permet de visualiser ce que j’ai à faire et qui me permet de mieux m’organiser.

Auriez-vous des conseils pour une femme qui souhaite ouvrir son entreprise aujourd’hui ?

Je lui dirai de ne pas hésiter, de se faire confiance et de ne pas avoir peur de se lancer. De choisir quelque chose qu’elle aime surtout. De ne pas toujours écouter les gens qui vont vouloir la décourager et d’affirmer ses choix. Qu’une reconversion peut parfois faire peur, mais qu’importe l’âge si c’est pour se lancer vers quelque chose dans lequel elle va s’épanouir.

N’hésitez pas à découvrir les cosmétiques Oélhi d’Hélène Marteau et de son amie Lise.

Découvrez également l’ensemble des portraits de femmes d’Entrepreneuriat au féminin.

0 commentaire
4

Related Posts

Laissez un commentaire